Lycée Camille Jullian

conseils des anciens pour l’été précédant la Clesup

mardi 5 juillet 2011

Marc-Aurélien E. Clesup 2010-2011

1° Réviser son Bescherelle : repérer ses fautes d’orthographe ou de grammaire récurrentes et essayer de les corriger.

2° Lire les classiques que vous n’avez jamais lus mais dont les noms vous sont familiers.

3° Apprendre ses conjugaisons en LV1 et LV2 par cœur (mais aussi en français si elles sont mal connues)

4° S’informer, se mettre au courant de l’actualité.

Ma foi, c’est déjà pas si mal !

Alexia D. Clesup 2010-2011

Si je devais me retrouver l’année prochaine en CLESUP, voilà ce que je ferais pendant l’été :

Des livres à lire ? Bien sûr, le devoir d’un littéraire et d’accroître toujours plus sa culture. Mais mon expérience m’a montré que j’avais mal lu : je n’ai pas su à quoi faire attention, je n’ai pas eu l’idée de ficher, et donc je n’ais pas su m’en resservir efficacement par la suite dans les dissertations.

Vous dire à quoi faire attention dans une œuvre est difficile. Ce travail s’apprend tout au long de l’année. Mais se remémorer en tête précisément les œuvres littéraires étudiées tout au long de vos années de lycée serait déjà un bon point de départ, et de les ficher.
Ficher est réellement un gain de temps. Cela rallongera votre première lecture et vous pourrez donc trouver cela ennuyeux, mais à moins d’être un génie, votre mémoire s’effacera rapidement, et si vous tentez de parler d’un passage d’une des œuvres lues, ce passage sera flou, et votre argumentation bancale. Si vous avez fiché, (au moins fait un résumé avec les idées ou actions principales de chaque chapitre) vous pourrez vous remémorez facilement les passages des œuvres qui vous intéressent, et le jour d’une dissertation, les avoir précisément en tête.

Et surtout, à travailler dès maintenant : le vocabulaire ! Revoyez et apprenez avec précision vos figures de style, les concepts philosophiques, ou le vocabulaire géographique. Ce sont des bases, des fondations sans lesquelles vous ne pourrez pas avancer plus loin. Les idées sont belles, mais inutiles quand on n’a pas les mots justes pour les exprimer. Et en littérature, nous ne pouvons plus être dans « l ’à peu près », vous vous devez dès maintenant d’être rigoureux.

Alexandre P. Clesup 2011

J’apprends que j’ai mon bac et que je suis admis en Clesup : Youhou !!!!! Grosses soirées avec les copains et copines tout le début du mois de juillet .. mes neurones se détruisent peu à peu et mon foie se désintègre…

Plus sérieusement, si on veut préparer sa rentrée studieusement :

  • lire la bibliographie conseillée ;
  • revoir ses cours dans les matières comme l’hist./géo. et le français (1ères toutes séries et T.L)
  • revoir son vocabulaire et sa grammaire en langues et pourquoi pas faire une immersion dans un pays anglophone, hispanophone, germanophone, etc.
  • se divertir, sortir, profiter
  • prendre conscience que le lycée c’est fini, j’entends par là, se dire que les méthodes de travail changent, que l’attente des professeurs n’est plus la même, que le comportement de l’ex-lycéen se transforme en celui de l’étudiant, mais ça, ça s’acquiert au fil de l’année.
  • combler les lacunes que l’on a en orthographe, syntaxe etc. avant la rentrée : impératif !

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1356 / 622254

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Classes préparatoires  Suivre la vie du site C.P.E.S./Clésup  Suivre la vie du site Lectures à faire pour la rentrée 2017   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License